miércoles, 11 de noviembre de 2015

L'ADIEU D'UN HOMME SANS ILLUSIONS (traducción de MJ Pastre)

Mon Amour,
Si tu es en train de lire cette carte, c'est que je suis mort, et que quelqu'un s'est chargé d'accomplir ma dernière volonté. J'espère que tu ne seras pas froissée par ce dernier acte de bravoure de ma part. De toutes façons dans ces circonstances ; Il ne me reste plus qu'une intervention du hasard, pour qu'arrive jusqu'à toi mon récit de ces faits. Avant que ne te parvienne une note du ministère , sur ma mort héroïque en service commandé. Crois moi ,nous sommes les gentils. Demain on nous envoie au front ,contre ceux qui pourraient être nos voisins pacifiques , qui nous haïssent pas pour nos idées ou nos origines ,comme nous également. Nous nous haïssons pour nos actes guerriers. Moi je n'aurais jamais fait cela ,crois-moi , mais comment empêcher ,qu'arrive tout ce mal entre gens innocents ,ceux du front. Nous avons exécuté les ordres en obéissant comme il se doit . Cette guerre nous a transformé en sauvages par ses conditions inhumaines. Et , maintenant ,nous allons livrer une bataille cruciale, si nous avons su pourquoi ,nous l'avons oublié. Alors que la fin est proche, je ne pense pas à ma mort ,ni à la douleur des miens, mais comment le soldat qui va me tuer ,assouvira sa haine sur mon corps. Criblera-t-il de balles mon ventre, m'achèvera-t-il à coups de pieds ,me crachera-t-il dessus ? Que fera-t-il de ma chaîne en or, de mon matricule, pour que tu ne penses pas que je suis mort en héros.
Il faudra apprendre à notre fils le bien et le mal .
A toi pour toujours .

Mon Amour .

Enlace al texto original de JM Sánchez